Logo ={0} - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Nazaire-et-Saint-Celse, Ruillé-en-Champagne

Clef de voûte, peinture monumentale : décor ornemental et héraldique, croix de consécration

Dossier IM72004315 réalisé en 2003

Fiche

Voir

Dénominationsclef de voûte, peinture monumentale
Aire d'étude et cantonPays de Haute-Sarthe et Pays d'Alençon - Conlie
AdresseCommune : Ruillé-en-Champagne
Lieu-dit : Village
Emplacement dans l'édificeles peintures ornent les clés des voûtes et les colonnes (croix de consécration)

La polychromie des clefs de voûte et les croix de consécration furent exécutées en 1897, année de la fin des travaux et de la consécration de l'église. Les travaux de reconstruction avaient débuté en 1895 à l'intiative de l'abbé Louis Coutelle et sous la direction de l'architecte manceau P. Vérité. Les armes peintes sur les clefs de voûte sont celles de l'évêque du Mans Charles Joseph Gilbert, de son secrétaire Olivier Durfort de Civrac de Lorge qui bénit l'église le 3 octobre 1897, des bienfaiteurs le duc des Cars et son épouse Marie-Thérèse Lafond et de mademoiselle Augustine Boutier dont le monogramme orne la clé du bras sud du transept.

Période(s)Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Dates1897

Les croix de consécration et les clefs de voûte ont vraisemblablement été peintes à l'huile. La polychromie des clefs de voûte se poursuit sur le début des nervures. Le décor d'accompagnement est identique pour les clefs des deux bras de transept et celles de la 1ère et de la 3e travée de la voûte de la nef. Dans le chœur, la croisée de transept et la 2e travée de la nef, le peintre a utilisé un motif de palmettes.

Catégoriespeinture murale
Matériauxpierre, support peinture à l'huile, polychrome
Mesuresd : 25.5
Précision dimensions

Il s'agit du diamètre des croix de consécration.

Iconographiescroix
à palmettes, à fleuron
Inscriptions & marquesarmoiries, peint, sur l'œuvre
Précision inscriptions

Les armoiries peintes sur la 1ère travée de la voûte de la nef sont celles d'Olivier Durfort de Civrac de Lorge : écartelé, aux 1 et 4 d'argent à la bande d'azur ; aux 2 et 3 de gueules au lion d'argent (ici il est d'or) ; celles de la 2e travée de la voûte appartiennent à Louis Albert Philibert Auguste de Pérusse, duc des Cars et Marie-Thérèse Lafond son épouse ; celles de la troisième travée de la voûte appartiennent à l'évêque du Mans Charles Joseph Louis Abel Gilbert : d'azur à la fasce d'or chargée de trois croisettes de gueules, accompagnée de deux colombes au vol plié d'argent en chef et d'un lion léopardé d'or en pointe ; celles de la clé du bras sud du transept n'ont pas été identifiées.

État de conservationbon état
Précision état de conservation

Les peintures sont en bon état de conservation.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • BARET, René. Armorial ecclésiastique sarthois du concordat de 1801 à nos jours, Laval : Goupil, 1949.

    p. 29-30, 34-35
(c) Région Pays de la Loire - Inventaire général ; (c) Conseil général de la Sarthe - Leduc-Gueye Christine